Comment Amazon Go fonctionne et ce que l’on sait du système  »Just Walk Out ».

 

Amazon à ouvert son premier magasin à Seattle mardi. L’événement a déjà été largement commenté et à fait le tour du monde en moins de 48 heures (8 000 000 de vues Youtube dès la première journée) et je ne serai donc pas long sur la forme et le concept ‘’Amazon Go’’. Mais en fouillant j’ai réussi à  »dénicher » l’indénichable, et notamment via USA Today, c’est à dire comment cela marche et quelles sont les technologies utilisées … *

En gros comment cela est possible car la réponse facile de  »par des fréquences RFID » et déjà largement étayée par les médias est insuffisante. Car en fait  »que nenni » aucune fréquence ni Tag RFID apparemment … et l’on ne peut qu’être admiratif face à l’ingéniosité d’un système qui serait une combinaison de plusieurs technologies en  »multicouches » regroupées compilées croisées en temps réel et traitées par le Cloud Computing Amazon, avec une petite touche d’Echo et d’Alexa… Un système breveté déposé en 2014 ! sous le nom de  »Just Walk Out! ».

D’abord pourquoi ‘’GO’’ ?

#1 dès l’entrée tu te checkes via l’appli Amazon Go (réservé jusqu’à début 2017 aux collaborateurs du siège pour béta test), #2 tu fais tes ‘’courses’’ en rayon# 3 tu repars avec tes produits dans passer en caisse… ce qui ne veut pas dire ‘’sans payer’’. Immédiatement en sortant le compte Prime du client est débité, et un ‘’e-receipt’’ lui est envoyé sur son smartphone. ‘’GO !’’

Je ne reviendrais pas sur le concept la vraie question pour moi maintenant étant ‘’comment ça marche? et il ne faut pas compter sur Amazon pour nous répondre et donner des détails à fortiori cette semaine… sur non pas sur LA mais sur LES technologies embarquées par ce concept révolutionnaire.

Parce qu’il s’agit bien d’une combinaison de plusieurs technologies dont Amazon avait déjà parlé depuis 3 ans…. et donné des indications. Et c’est en fouillant l’un des endroit les plus protégé du monde en l’occurrence le bureau de dépôt de brevets de Seattle et les archives journalistiques que l’on trouve sur le sujet des débuts de réponse. Et, en autres, c’est sur USA Today que j’ai trouvé la réponse la plus complète.

Ca marche comme ça.. non ce n'est pas une image extraite de Tintin On à marché sur la Lune, mais bien le dessin du brevet Amazon Just Walk Out...

Ca marche comme ça.. non ce n’est pas une image extraite de Tintin On à marché sur la Lune, mais bien le dessin du brevet Amazon Just Walk Out…

La réponse serait le système JUST WALK OUT !! un brevet qui  »tag le client » , déposé en 2014 et publié en 2015 et qui comprendrait : 

– des caméras à reconnaissance ‘’faciale’’ scannant et analysant des ‘’détail’’ physiques du client et qui irait jusqu’à la couleur de la peau de sa main lors de la prise en main du produit …

– des micros qui analysent le son du déplacement du client dans le magasin et son approche des rayons … un son spécifique à chacun (notamment le bruit de ses pas … et les temps entre deux sons… Un  »tag sonore » en fait.

– des capteurs ‘’sensitifs’’ et caméras à reconnaissance d’objets en rayon qui détectent les mouvement de prise en main, remise en rayon…

– de l’infra rouge qui calcule les écarts de poids en rayons …

– des algorithmes qui analysent et fusionnent toutes ces données émises par ces capteurs.

Le tout étant traité par le service Cloud Computing et l’assistant numérique ALEXA… et Echo pour  »écouter » et qui confirme là aussi que le web  »ambiant » peut nous réserver encore bien des surprises. 

Il ne s’agit pas de la réponse définitive sur ce qui existe réellement dans le magasin de Seattle mais en tout cas comme le déclare USA Today, ce brevet donne un éclairage à ce qu’il pourrait s’y trouver.

Personnellement je ferai l’analogie de combinaisons de technos et d’un brassage de données comparable à celles embarquées pour les voitures autonomes. Mais là ce n’est pas un objet ou une voiture qui est autonome par rapport à son environnement et capable de l’analyser pour se déplacer seul. Ici c’est le magasin qui est autonome et capable d’analyser le client dans ses déplacements, gestes, réactions, sons etc… l’inverse quoi.

USA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAY
USA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAY
USA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAY
USA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAYUSA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAY

USA TODAY By Karl Gelles and Ramon Padilla, USA TODAY

Regardons en image la vidéo captée sur ce brevet :

Chaque client qui rentre dans le magasin est virtuellement ‘’étiqueté’’ comme aime à le dire USA Today. Etiqueté grâce à son smartphone et l’appli Amazon GO. Le check smartphone / borne d’entrée sera le seul geste de ‘’connexion’’ a Amazon effectué par le client dans son parcours. Dès lors qu’il est checké, il est relié à son code client unique Amazon.

Dès lors les caméras de surveillance scannent le client et le suit dans tous ses déplacement in store et les temps d’arrêt en face des rayons via des caméras ‘’situationnelles’’ au plafond en allée, et la prise en main du produit (ou la repose en rayon) via des caméras ‘’on shelve’’ situées en haut des gondoles. Ces caméras étant reliées à des logiciels de reconnaissance d’image, à une BDD qui reconnait le produit et l’inventaire du stock.

Le brevet dit ‘’ lorsque la main de l’utilisateur est retirée de l’emplacement de l’inventaire (stock en rayon) une ou plusieurs images peuvent être capturées de la main et du produit. Ces images peuvent être comparées afin de déterminer si le produit a été retiré ou rajouter à l‘inventaire. 

Attention … la couleur et le grain de la peau peuvent servir de référence de comparaison afin de bien s’assurer que c’est le bon produit qui est dans la bonne main de la bonne personne … ce qui éviterait la confusion si deux personnes prennent le même produit au même moment sur des étagères adjacentes. L’analyse colorielle de la couleur de la peau à cet instant précis de la prise en main du produit semblant être le critère le plus fiable….

Enfin énorme…. Amazon GO utilise l’écholocation inversée … c’est-à-dire la localisation du client et l’analyse de son parcours par le son qu’il émet. Et c’est là que le système Alexa prend toute son importance. Il va détecter et reconnaître un son spécifique à la personne – par ex le son de ses pas ou d’un frottement spécifique de tissus – et le traduire en données numériques qui vont se cumuler aux autres déjà appropriées au code client dans le cloud computing.

Irréaliste, mais le réseau de microphones de ce dispositif ‘’Echo’’ disposé dans le magasin vont pouvoir  déterminer où est le client, le suivre et identifiant également le temps écoulé entre les signaux sonores reçus par chaque microphone… ce qu’Amazon appelle l’Echolocalisation inversée … une sorte de sonar qui suit un émetteur  »tagué ».

L’infrarouge est également de la fête. Lui est chargé de déterminer la pression des produits situés en rayon via des capteurs de charges situés directement sur les étagères… en gros calculer la différence de charge des tablettes avant et après la prise en main du produit par le client … chaque produit ayant en référence son propre poids dans la BDD Amazon GO. Une information de plus qui se croisent avec celles enregistrées par les caméras ‘’on shelves’’.

Un concept donc génial reste à savoir sa rentabilité… et s’il fonctionne dans la vraie vie, c’est ce que déterminera ce premier test à Seattle. Forrester Brendan Witcher déclarant à l’analyse de ce brevet ‘’qu’il ne reste plus à Amazon qu’à savoir s’il peut le rendre rentable et déployable’’.

Ce qui est étonnant ici c’est que l’on imaginait les évolutions retail plutôt du côté des fréquences et de minuscules RFID ou des tags numériques… envoyant un signal ‘’je suis ici’’ comme le détaille le journal USA Today, et ce que j’appellerai sa traçabilité dynamique. Ce qui permettrait de suivre le produit de sa prise en main au passage en caisse… Mais visiblement le cout unitaire de ces TAG RFID (environ 5 cents unitaires) mais surtout le coût de pose et de gestion de ces codes est rédhibitoire … et ce qui semble avoir motivé Amazon à privilégier la reconnaissance d’image et la détection de mouvement.

Au-delà de son ingéniosité ce système est riche de données collectées à un instant crucial dans le parcours celui de la prise en main des produits (First Moment of Truth comme l’aime à Dire Procter & Gamble) et donc une mine d’or… ‘’étiqueter’’ un client à l’entrée du magasin, puis suivre tous ces mouvement à l’intérieur du magasin au-delà de la constitution du panier est d’une richesse infinie… ‘’OK ça fait un peu Big Brother mais si cela est utile pour également ‘’aider le client’’ c’est gagnant gagnant’’ avoue David Hewitt, du cabinet conseil SapientRazorfish.

Avant de conclure : ‘’et même si la technologie est chère à mettre en œuvre effectivement, Amazon aurait créer ce qui se fait de mieux et pourra ainsi apprendre et ensuite appliquer ces enseignement et nouvelles connaissance à tout ce qu’il fait, afin de lui donner encore plus de sens.

Référencement Google et Youtube : un INDISPENSABLE pour votre marque!

Avez-vous déjà essayé de taper le nom de votre marque dans Google ? Êtes-vous surs d’émerger efficacement face à vos concurrents ? Comprenez-vous bien l’importance d’un bon référencement naturel (SEO) ET payant (SEA) ?

Nos experts sont convaincus qu’aujourd’hui le référencement est le levier n°1 à activer en communication pour assurer la visibilité d’une marque (avant même les campagnes de publicité en TV, radio ou affichage).

Car une chose est sure : quand un client vous cherche, il DOIT vous trouver.

Conférence animée par :

Olivier ROBERT

Olivier ROBERT

Directeur General Associé,

LUNDI 26 SEPTEMBRE

de 15H00 à 15H15

 98 inscrits |  15 mn

 Inscription 100% gratuite

Alertes email avant le webinar

Zone de chat pour poser vos questions

Rediffusion pendant 7 jours

 S’INSCRIRE AU WEBINAR

 AJOUTER À MON AGENDA

Pinterest lance le bouton Promouvoir pour créer facilement des Pins sponsorisés

Pinterest vient de lancer un bouton “Promouvoir” qui, selon lui, va permettre aux utilisateurs de créer facilement un pin sponsorisé depuis leur profil. 

Via Arobasenet

Pinterest introduit le bouton Promouvoir

Car, Pinterest veut désormais faire savoir que toutes les entreprises et marques, quelles que soient leurs tailles, peuvent en moins de 9 secondes promouvoir leurs entreprises sur Pinterest.

Pour ce faire :

  •  Vous choisissez un Pin, depuis votre profil Pinterest, que vous aimeriez promouvoir et vous le survolez avant de cliquez sur le nouveau bouton “Promouvoir”.
    Image via Pinterest.com
  •  Vous vérifiez que l’URL de destination est bien celle de la page vers laquelle vous voulez attirer les utilisateurs.
  •  Vous ajoutez votre budget quotidien. Il s’agit de ce que vous êtes prêt à payer par jour de diffusion de l’annonce.
  • Vous cliquer sur le bouton “Promouvoir” pour créer votre annonce. Mais, il faudra attendre le jour ouvrable suivant pour que la diffusion de votre annonce commence.

 

Ce qu’il faut savoir sur le bouton Promouvoir

Pinterest a également fourni les indications suivantes :

  •  Vous payez seulement quand quelqu’un clique sur le Pin Sponsorisé et est redirigé vers votre site Web. Si vous voulez calculer votre budget total de campagne, multipliez votre budget quotidien par la durée de votre campagne et renseignez alors le nombre de jours que durera votre campagne.
  •  Ajoutez des mots clés que vous souhaitez cibler. Cela aide Pinterest à montrer votre Pin Sponsorisé dans les résultats de recherche pertinents, les catégories et les flux de pins relatifs. Vous pouvez rapidement ajouter des mots clés de façon groupée en copiant et collant une liste de termes séparés par des virgules.
  •  Si c’est la première fois que vous créez une annonce sur Pinterest, vous serez invité à fournir vos informations de facturation.

Selon Pinterest, en général , les entreprises voient une augmentation de 100% de leur trafic web moins d’une semaine après le lancement de leur première campagne sur Pinterest.

Cette nouvelle fonctionnalité pour créer les pins sponsorisés est actuellement active aux Etats-Unis avant une probable généralisation à l’international dans les semaines à venir.

5 règles d’or pour BIEN communiquer sur Facebook

5 règles d’or pour BIEN communiquer sur Facebook

Vous souhaitez vous lancer sur Facebook ? Vous y êtes déjà mais vous doutez de l’efficacité de votre stratégie ?

À travers ce webinar nous étudierons ensemble les 5 règles d’or pour avoir une stratégie efficace sur ce réseau afin d’engager activement vos communautés quelque soit le secteur dans lequel vous évoluez.

 

Conférence animée par :

Olivier ROBERT

Olivier ROBERT

Directeur General Associé,

Digilowcost

LUNDI 19 SEPTEMBRE

de 15H00 à 15H15

 440 inscrits |  15 mn

 Inscription 100% gratuite

Alertes email avant le webinar

Zone de chat pour poser vos questions

Rediffusion pendant 7 jours

 S’INSCRIRE AU WEBINAR

 https://webikeo.fr

Twitter lance un bouton de Notification des vidéos en direct

Twitter vous alerte en cas de diffusion d’une vidéo en direct grâce à un nouveau bouton de Notification via son application mobile iOS et Android. 

Twitter Live

Ce bouton de notification permet à tout utilisateur de demander à être alerté lorsqu’une personne qu’il suit publie un Tweet intégrant une vidéo en direct.

Lorsque vous recevez cette alerte dans vos notifications Twitter, vous pouvez immédiatement voir la vidéo en direct juste en tapant sur l’alerte. Cette fonctionnalité marche aussi bien pour les nouvelles vidéos en direct via Periscope que pour les vidéos en direct diffusées par les partenaires de Twitter, comme la NFL américaine.

Cette fonctionnalité est en cours de déploiement progressif. Vous devrez donc voir bientôt ce bouton de Notification (sous forme de cloche bleue), non pas sur votre propre profil, mais à côté du bouton “Suivre” placé sur le profil des autres utilisateurs que vous suivez déjà et que vous visitez via votre appli Twitter.

 


Il suffira alors de taper sur ce bouton de notification pour s’abonner aux vidéos en direct du profil visité. On peut donc s’abonner à des vidéos en streaming d’un profil, à condition d’être déjà abonné à ce profil.

Rappelons que Suivre un profil, c’est accepter de recevoir tous ses Tweets directement dans votre fil d’actualités (Timeline). Alors que s’abonner à ses vidéos en direct, c’est demander à recevoir une alerte dans votre fil des notifications, dès que cette personne ou cette marque commence une vidéo en direct.

D’ailleurs, une fois que vous avez tapé sur la cloche des notifications sur un profil, une boîte de dialogue s’affiche avec des options concernant ce compte Twitter :

  •  Aucune : c’est l’option par défaut pour tous.
  •  Tous les Tweets : Pour suivre aussi le profil et recevoir des notifications à chacun de ses Tweets, y compris ses vidéos en direct.
  •  Uniquement les Tweets intégrant une vidéo en direct : Pour s’abonner exclusivement aux vidéos live de ce compte.

Par la suite, vous pouvez un jour revenir sur ce profil et modifier votre choix et sélectionner l’option “Aucune” pour ne plus recevoir de notifications de ce profil tout en continuant à recevoir ses Tweets dans votre Timeline.

Il s’agit ici d’apporter une nouvelle façon de découvrir des vidéos en direct, et surtout de mettre en avant son appli de vidéo en direct qu’est Periscope.

Vous devez mettre à jour votre application Twitter pour iOS ou Android pour voir cette nouvelle fonctionnalité déployée globalement, mais de façon très progressive.

C’est officiel : le mobile dépasse le PC en France

Experience_Mobile_Marketing

L’institut Médiamétrie a démontrée dans sa dernière étude que 50.7% des Français âgés de plus de 15 ans se connectent presque chaque jour à internet depuis un périphérique mobile contre 46.9% qui se connectent sur PC.

Le mobile en France est désormais le premier support pour naviguer sur internet.

ùùùùùùù

Chiffres clés à retenir :

  • 2,5 millions d’internautes ont ainsi apparus entre janvier 2015 et janvier 2016, pour une hausse annuelle de 8%.
  • Plus de 34% surfent sur le web à travers des tablettes.
  • 447 000 d’utilisateurs mensuels.
  • 7% des internautes français sont inscrits sur Whatsapp, Instagram ou encore Snapchat.
  • Le mobile contribue pour 37% de l’audience des sites et applications des radios musicales.
  • L’e-commerce devient m-commerce, 53% des mobinautes ont déjà utilisé leur smartphone en magasin.

Vu sur : Médiamétrie 

 

http://blog.netsourcing-service.com/cest-officiel-le-mobile-depasse-le-pc-en-france/

 

Savez-vous vraiment ce que l’on dit de votre marque sur Internet ?

Webinar 7 mars 2016 à 15h00 pour vous inscrire c’est ICI

veille digitale et e-reputation
veille digitale et e-reputation

De nos jours, nombreux sont les internautes qui effectuent une recherche internet avant d’effectuer un acte d’achat. 

Dans ce contexte, il devient indispensable pour une marque à la fois mieux connaître son e-réputation (que dit-on vraiment sur vous online ?) mais aussi surtout de mieux la maitriser.

Au cours de ce webinar, nous analyserons donc les enjeux liés à l’e-réputation. Puis nous vous présenterons des outils pour vous aider à savoir où vous en êtes (la veille digitale est à ce titre, unexcellent indicateur pour prendre le « pouls » du web) & ce que vous pouvez faire pour (re)prendre le contrôle de votre e-réputation grâce à ce que l’on appelle une « forteresse digitale ».

Pour illustrer notre propos, nous vous exposerons enfin un cas d’école connu (Kit Kat).

Webinar 7 mars 2016 à 15h00 pour vous inscrire c’est ICI

NRJ part à la recherche de nouveaux talents !

Vous êtes un groupe ou un artiste solo et vous souhaitez avoir votre single ?

NRJ recherche le TALENT 2016 sur son site internet, le gagnant remportera son single + une prestation live sur la radio.

nl1314-logo-nrj

Grâce à ce concours, NRJ offre la possibilité aux artistes musicaux français de se voir propulser au-devant de la scène en étant diffusés avec les stars du moment.

Alors n’attendez plus !  et rendez-vous sur : http://www.nrj.fr/talent

Inscrivez-vous au prochain Webinar DigiLowCost :

MARDI 16 FÉVRIER
de 14H00 à 14H30

Les dernières innovations du duo TV + Web pour faire « exploser » votre CA et notoriété.

Adoptez la pub Téléwwwision ® pour faire exploser votre demande consommateur !

Businessman touching lines of light

Rien n’égale la TV pour faire connaître en quelques heures votre marque. Mais si vous la combinez avec le Web alors l’effet devient spectaculaire ! Car, quelques secondes après la diffusion du spot, les téléspectateurs se connectent pour en savoir plus. En sachant les capter sur le Web, vous pouvez les transformer en clients et ambassadeurs de votre marque !

Le groupe LOWCOST 360, a combiné 2 savoir-faire : celui de TVLOWCOST (N°1 de la pub télé économique avec plus de 105 clients actifs en TV et plus de 150 spots tournés par an) et celui de DIGILOWCOST (expert des médias digitaux, pionnier de l’achat aux enchères sur le web) pour créer une approche de la communication publicitaire totalement originale : LA TÉLÉWWWISION ® !

En associant la publicité télé économique à nos outils de synchronisation en temps réel, nous avons rendu la pub TV abordable et incroyablement rentable avec un suivi de ROI ultra-précis.

Dans ce Webinar nous présenterons notre méthode et donnerons des exemples concrets de résultats de campagnes de tous secteurs et de tous types de budgets.

Séminaire présenté par Jean-Paul Tréguer, PDG et fondateur du Groupe LowCost360.

Pour en savoir plus sur nous avant le Webinar : visitez les sites web : http://www.tvlowcost.com, http://www.digilowcost.com, http://lowcost360.fr

Pour vous inscrire : http://webikeo.fr/webinar/adoptez-la-pub-telewwwision-pour-faire-exploser-votre-demande-consommateur/share

 

Vous voulez en savoir + sur le référencement Google et Youtube ? Inscrivez-vous au WEBINAR du lundi 8 février – 15h !

Référencement Google et Youtube : un INDISPENSABLE pour votre marque!

 

Avez-vous déjà essayé de taper le nom de votre marque dans Google ? Êtes-vous sûr d’émerger efficacement face à vos concurrents ?  Êtes-vous suffisamment bien positionné pour que l’internaute clic & visite votre site ?

Les experts du net sont convaincus qu’aujourd’hui le référencement est le levier n°1 à activer en communication pour assurer la visibilité d’une marque (avant même les campagnes de publicité en TV, radio ou affichage).

Car une chose est sûre : quand un client vous cherche, il DOIT vous trouver.

Mais comprenez-vous bien l’importance d’un bon référencement naturel (SEO) ET payant (SEA) ?

Découvrez et maîtrisez toutes les spécificités techniques du référencement en assistant depuis votre bureau au WEBINAR présenté par Olivier Robert le 8 février de 15h à 15h45 !

Pour vous inscrire, cliquez ICI!

Social Média Expert