Neuromarketing: 7 failles humaines à exploiter pour engager

Source: e-marketing.fr

Nul n’est infaillible. Les marketeurs le savent et certaines failles de la nature humaine sont exploitables à leur profit. C’était tout l’intérêt de l’intervention de Nancy Harhut au Marketing Nation Summit de Marketo qui prend fin ce 26 avril à San Francisco.

« Chaque jour, 27 millions de nouveaux contenus sont publiés. Et sachez que si vous avez la chance d’attirer quelqu’un sur votre site, la capacité d’attention humaine en ligne est de huit secondes… Moins que celle d’un poisson rouge » attaque Nancy Harhut, chief creative officier de l’agence WildeAgency.

« 95% des décisions que nous prenons utilisent d’une façon ou d’une autre notre subconscient. » Un constat valable tant en BtoC qu’en BtoB… Les études neuromarketing montrent que le cerveau aime prendre des raccourcis. Voici sept façons pour les marketeurs de l’attendre au tournant, illustrées par des cas observés outre-Atlantique.

1- Le biais de disponibilité

Travail : continuez à persévérer, vos efforts vont bientôt payer. Santé : Ne vous tuez pas à la tâche, prenez soin de vous. Amour : Apprenez à faire des compromis. Les horoscopes marchent car chacun y trouve son compte, et valide un propos à partir des informations basiques et stéréotypées qu’il a en mémoire, sans chercher à les relativiser.

C’est un peu pareil avec l’offre spéciale digitale du Boston Globe : un cadeau incroyable pour les lecteurs avides, les accros de politique, les fans de sports, de cinéma… Chacun reconnaitra un de ses proches dans cette annonce, qui a obtenu un taux de conversion exceptionnel de 51,55% !

2- Le nudge ou l’incitation douce

Une file d’attente devant la salle d’une conférence à laquelle vous voulez assister ? Quoi de plus normal que d’y prendre place, quand bien même rien ne vous y oblige. L’être humain est sociable et pour s’intégrer à la société, il a appris à agir comme ses semblables.

De même, si vous voyez qu’un collègue ou un concurrent assiste à une conférence, vous aurez plus de chances de vouloir y assister. Les avis clients fonctionnent sur ce principe, quand Donald Trump l’utilisait pour vous inciter par courrier à planter sa pancarte dans votre jardin :  » ne soyez pas le seul supporteur de Trump à ne pas l’avoir fait dans votre quartier !  »

3- La rareté

« Une offre réservée à nos meilleurs clients« , « intégrer le club exclusif« , « rejoignez ce groupe privé sur Facebook« . On aime se sentir valorisé, on aime moins rater une opportunité.

Les marketeurs l’ont bien compris : les offres exclusives ou de dernières minutes envoyées par email obtiennent des taux d’ouvertures 30 à 40% supérieurs aux campagnes classiques selon Nancy Harhut : « On change la question « en ai-je besoin ? » pour « puis-je encore en profiter ?« . De même, +17% de clics sur les offres comprenant un compte à rebours.

4- Engagement et cohérence

Avant de demander quelque chose à quelqu’un, impliquez-le. C’est en substance ce qu’un essai gratuit d’une semaine est à un abonnement payant à l’année. Pour implanter des panneaux appelant à la prudence sur le bord des routes américaines, on a d’abord enjoint les riverains à participer à la rédaction des messages. Pour lever des fonds, Donald Trump proposait d’abord de remplir un questionnaire afin de faire remonter ses doléances avant chaque débat. Avant de vous proposer de participer à un concours pour gagner une TV, on vous demande votre avis sur les programmes.

5- Une certaine façon de présenter les choses

Savez-vous pourquoi en Allemagne, les dons d’organes sont dix fois plus faibles qu’en Autriche, alors qu’en apparence rien n’oppose les deux pays ? L’Allemagne fonctionne en opt-in actif, quand l’Autriche fonctionne en opt-in passif.

« Les gens choisissent le plus souvent la facilité, c’est-à-dire ne rien faire du tout » explique Nancy Harhut. Les donations sont ainsi bien plus élevées lorsque pour un achat, la case donation est cochée d’office. Idem lorsqu’un service vous propose directement une date et un lieu de rendez-vous pour y souscrire : +19% de ventes dans le cadre d’une assurance proposée par le Massachusetts General Hospital.

6- La perception des prix

« Les neurosciences savent que la zone de la douleur de votre cerveau est active quand vous devez payer. » Elles savent aussi qu’il y a une différence de perception entre un prix de $120 et $120.00, ce dernier étant jugé plus onéreux… Mais rien ne vaut le bon vieux $119.99, qui permet d’augmenter les ventes de 29% selon Nancy Harhut.

Enfin si les prix barrés sont toujours une valeur sûre, on notera qu’il peut être intéressant de laisser le choix au consommateur de décider de la réduction qu’il préfère. L’université de Yale a ainsi augmenté ses ventes de 67% en laissant le choix de bénéficier d’une réduction de 15% ou de $10 sur le choix d’une formation.

7- Suivez mon regard

Pour finir cette présentation, Nancy Harhut rappelle l’importance des contenus visuels pour améliorer l’engagement en ligne. « Mettez des visages, l’eye contact aide à la prise de décision et la direction d’un regard aide à mettre en valeur une partie d’un visuel. Les images en couleur augmentent les partages mais le noir et blanc permet de gagner en crédibilité. » Enfin, utiliser un nombre dans le titre d’un article est censé augmenter le taux de clic de 36%, mais le choix des mots reste primordial : « L’Université de Genève a demandé à des croyants s’ils fumaient en priant : 90% d’entre eux ont répondu d’un non catégorique. À l’inverse, 90% répondent oui lorsqu’on leur demande s’ils prient en fumant…« 

Le marché de la réalité virtuelle va être multiplié par 10 en 4 ans

Source: rslnmag.fr

Image: casque-realite-virtuelle.net

Les revenus générés par le marché de la réalité virtuelle vont atteindre 7,17 milliards de dollars (6,69 milliards d’euros) en 2017, d’après un rapport du cabinet Greenlight Insights relevé par Variety. Ces revenus sont aux deux tiers (65%) issus de la vente de casques, la vente de caméras comptant elle pour 11,6% et les contenus pour 12%.

D’ici 2021, ces revenus vont être multipliés par 10,4, pour atteindre près de 75 milliards de dollars. Les casques représenteront alors toujours la majorité des revenus (58%), mais ce sont surtout les revenus liés aux usages professionnels de la réalité virtuelle (dans la construction ou l’éducation), qui explosent, avec une part passant d’environ 1% en 2017 à plus de 24% en 2021.

Des chiffres à prendre avec des pincettes, le marché, encore naissant, étant incertain, mais qui témoignent peut-être de tendances à venir : la location de dispositifs de réalité virtuelle dans les centres commerciaux ou les cinémas générerait par exemple plus d’un milliard de dollars en 2021…

YouTube, Snapchat et Facebook : les nouvelles TV

Source: L’ADN

YouTube prévoit de nouveaux shows originaux pour son offre gratuite, Snapchat commande des productions vidéo aux plus grands studios du moment et Facebook s’apprêterait à lancer Facebook TV. Mais jusqu’où iront-ils ?

Tandis que Facebook déclare la guerre à Netflix et Amazon Prime sur le terrain des séries à la demande, Snapchat et YouTube profitent de la faiblesse passagère des grands studios de production (désabonnements, manque d’impact publicitaire…) pour monter au créneau et proposer toujours plus de contenus originaux et exclusifs. Le réveil des GAFAs est bel et bien en marche.

YouTube renforce son offre gratuite

La filiale de Google entend produire une demi-douzaine de shows originaux avec la participation de présentateurs-influenceurs éminents à l’instar d’Ellen DeGeneres, rapporte l’agence Bloomberg. Du côté de son offre payante (Red), la plateforme continue sur sa lancée et va produire autant, voire plus que les 30 programmes originaux qu’elle avait annoncés en 2016. Au total, sur le gratuit comme le payant, plusieurs centaines de millions de dollars seront dépensés par la plateforme sur l’année en cours.

BBC, ABC, NBCUniversal… Le meilleur sinon rien pour Snapchat

L’application s’offre en effet les services des plus grands studios de production vidéo et de contenus : NBCUniversal, Turner, Discovery, BBC, ABC, ESPN, Vice, la National Football League, MGM… et peut-être aussi CBS et FOX. L’ambition de la plateforme est de proposer des contenus de moins de 5 minutes de façon journalière afin de générer davantage de revenus publicitaires.

Facebook veut jouer à ‘Netflix and chill’

La plateforme s’apprêterait à lancer Facebook TV, une nouvelle offre de contenus en collaboration avec des célébrités hollywoodiennes, rapporte Business Insider. 24 séries de différents formats seraient en préparation, d’un côté les contenus longs à gros budgets, de l’autre de petites vidéos capsules comme on peut déjà en voir sur le réseau. Une façon de retenir les utilisateurs sur la plateforme, notamment les plus jeunes qui tendent à délaisser Facebook pour Snapchat et Instagram. Si la date de la mi-juin est évoquée pour le lancement, on ne sait pas encore si les contenus annoncés seront gratuits ou payants, ni si une plateforme dédiée sera lancée.

28 faits que vous ignorez à propos de WordPress

Source: Bastien Hudelot pour skilled.co

Célèbre outil Open source, lancé sur le modèle économique du Freemium, WordPress facilite la création, l’édition, l’organisation et la publication de contenus sur la toile. Il fait partie des systèmes de gestion de contenus, traduction littérale de Content Management System (CMS).

Entre autres fonctionnalités, il permet de réaliser des blogs très attrayants. Il s’emploie aussi pour gérer et organiser des médias sur un intranet ou sur un seul ordinateur. Ce CMS, aujourd’hui propriété de la compagnie américaine Automattic, est lancé le 27 mai 2003 par ses concepteurs Matt Mullenweg et Mike Little. En février 2017, 27,5% des sites web les plus populaires l’utilisent.

Retrouvez dans l’infographie suivante toutes les informations les plus surprenantes sur cet outil méconnu du grand public, qui pourtant l’utilise sans le savoir :


Presented by Skilled.co

Outil accessible à tous

WordPress permet aux utilisateurs :

– d’avoir un contrôle total sur leurs fichiers et leurs documents,
– de gérer la conception et l’affichage des sites web qu’il aide à concevoir.

Il n’est pas nécessaire de savoir coder pour publier du contenu à l’aide de WordPress. N’importe quelle personne qui sait lire et écrire peut s’en servir pour produire un résultat époustouflant.

Son principal attrait réside d’ailleurs dans cette capacité de permettre à tout utilisateur de créer et de gérer son contenu sans aucun savoir technique.

À l’avènement d’internet, les petites et moyennes entreprises devaient se contenter de site HTML statiques parce qu’elles ne pouvaient s’offrir le luxe d’utiliser des systèmes de gestion de contenu qui, à l’époque, coûtaient des centaines de milliers de dollars.
Ce problème est maintenant résolu grâce à WordPress, un gestionnaire de contenu open source et gratuit.

Puissance et intuitivité

La facilité d’utilisation est un atout majeur aussi bien pour les experts que les novices. WordPress est assez puissant pour que les développeurs et les web designers puissent l’utiliser pour créer efficacement des sites web pour leurs clients. Ensuite, avec des instructions minimales, les clients peuvent prendre en charge eux-mêmes la gestion de leurs sites.

WordPress est connu pour sa vaste sélection de thèmes et de plugins, qui le rendent extrêmement versatile.
Le logiciel est très convivial et il est facile d’obtenir de l’aide grâce aux tutoriels; une caractéristique qui permet à des novices de déployer très rapidement des sites web.

En utilisant un plugin tel que WP-SuperCache, l’utilisateur est capable de produire un site web léger avec des temps de chargement réduits.

Une incroyable polyvalence

WordPress est utilisé de façon créative par une diversité d’acteurs.
L’application propulse les sites Web de petites entreprises, ainsi que de grandes institutions telles que des universités.
Il est incontournable au niveau :
-des blogs
-des systèmes de communication interne d’entreprises
– des annuaires web
-des bases de données de films
– des sites d’arcade…

WordPress a été conçu pour être entièrement personnalisable, et étant un projet Open Source, il a accueilli favorablement les contributions de tiers.

Ses plugins et thèmes développés par la communauté de ses utilisateurs l’ont rendu assez flexible pour répondre à une diversité de besoins.
C’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles la plate-forme est devenue si populaire.

Une infinité de fonctionnalités

WordPress doit en grande partie sa puissance et sa popularité par sa capacité à accepter des thèmes et des plugins développés par des tiers.

En fournissant des templates différents, les thèmes contribuent à améliorer le design et les fonctionnalités des sites développés à l’aide de WordPress.

Les plugins aident à personnaliser ces modèles en les dotant de fonctionnalités supplémentaires. Les plugins et les thèmes constituent les éléments, qui permettent d’employer WordPress à diverses fins. Alors que de nombreux contributeurs sont des professionnels ou des entreprises, il existe également une grande communauté d’amateurs qui travaillent pour que WordPress soit propice à tous les besoins.

WordPress, l’arme parfaite du blogueur

La création de blog est la fonctionnalité qui a fait connaître WordPress auprès du grand public.
Il fait partie des CMS préférés des plateformes de blogging comme Mashable grâce :

– sa facilité d’utilisation
– ses faibles coûts de configuration et de maintenance
– ainsi que ces nombreux add-ons.

Son intuitivité permet en quelques clics de mettre en place un blog simple.
En effet, on peut copier et coller du texte à partir d’un document Microsoft Word ; chose impossible avec d’autres CMS concurrents comme Drupal et Joomla.

Le SEO (optimisation pour les moteurs de recherche) est sans aucun doute l’une des raisons pour lesquelles l’application est adulée par les blogueur du monde entier. Le logiciel facilite, en effet, l’indexation rapide des mises à jour sur différents moteurs de recherche.

Utilisé par plus de 75 millions de sites web, WordPress est de loin le gestionnaire de contenu le plus populaire dans le monde.

Sa facilité d’utilisation, ses puissantes fonctionnalités, son intuitivité et sa convivialité ont séduit des millions de professionnels et d’amateurs à travers le monde. Le logiciel est utilisé par une diversité d’acteurs y compris les particuliers, les commerçants, les PME et les grandes entreprises.
En plus de l’édition et de la publication de sites web, l’application peut également servir à gérer des contenus multimédia sur un réseau local.
Tous ces atouts font de WordPress un outil puissant, souple et très économique.

Fierté : une médaille de l’Académie des Sciences Commerciales pour l’ouvrage le SILVER MARKETING !

Il y a un an, sortait aux Editions Dunod « Le Silver Marketing : les meilleures pratiques pour communiquer aux seniors », co-écrit par Jean-Paul Treguer, PDG du Groupe Big Success, et précurseur du marketing dédié aux seniors en France, et Frédérique Aribaud, Directrice Générale de Senioragency France.

Un an plus tard, cet ouvrage a été couronné, avec 4 autres ouvrages, d’une médaille à l’Académie des Sciences Commerciales, remise le 22 mars à l’ESCP Europe, des mains de Michel Edouard Leclerc.

Sélectionné parmi plus de 60 ouvrages dédiés aux meilleures pratiques commerciales sortis en 2016, cette médaille récompense le travail et

l’expertise de Senioragency, notre filiale exclusivement dédiée à la communication à destination des seniors, qui accompagne de nombreux annonceurs depuis plus de 20 ans.

Quelques mots sur l’ouvrage « Le Silver Marketing » :

Prêt à communiquer aux seniors ?

 

❏ J’ai identifié le marché des seniors comme une opportunité, mais j’hésite encore à me lancer.

❏ J’ai peur de faire vieillir l’image de ma marque.

❏ Je crains de stigmatiser les seniors dans ma communication.

❏ Je m’interroge sur la pertinence du marketing digital pour communiquer aux seniors. Vous avez coché au moins une proposition ? Ce livre est fait pour vous !

Résolument opérationnel, illustré de nombreux exemples et interviews d’experts, ce livre vous donne tous les outils pour construire votre stratégie et capitaliser sur la prochaine révolution : la révolution démographique !

Les autres lauréats 2017 de l’Académie des Sciences Commerciales sont :

– PRIX DE L’ACADÉMIE DES SCIENCES COMMERCIALES : « Luxe « , JEAN NOËL KAPFERER (Eyrolles 2016)

– « La couleur au cœur de la stratégie marketing », VÉRONIQUE BOULOCHER-PASSET – SABINE RUAUD (De Boeck, 2016)

– « L’art de la guerre digitale, survivre et dominer à l’ère du numérique ». CAROLINE FAILLET (Dunod 2016)

– « Marketing relationnel, rentabiliser les politiques de satisfaction, fidélité, réclamation ». DANIEL RAY – WILLIAM SABADIE (Dunod 2016).