Facebook enrichit les fonctionnalités dédiées aux groupes

Source : htag-consulting.fr

Sur Facebook aujourd’hui, les réelles interactions entre utilisateurs ont en général lieu dans les groupes. Ces derniers sont en effet thématiques, gérés par des utilisateurs passionnés et exempts de toute pollution commerciale par les marques.

Facebook annonce ces derniers jours qu’il va enrichir le fonctionnement des groupes en fournissant aux administrateurs de meilleurs outils pour gérer leur groupe. Pour ainsi dire, pour professionnaliser la gestion des groupes.

C’est une démarche intéressante qu’il faut relever à plusieurs égards :

  • Les groupes sont un des derniers espaces que Facebook ne monétise pas
  • La notion de reach n’est pas aussi drastique que sur les pages Facebook
  • C’est un des derniers lieux d’échanges réels entre internautes sur le réseau

On peut donc en déduire une volonté de Facebook de favoriser les échanges pour ainsi conserver son audience. Après avoir annoncé une évolution du feed visant à mieux mettre en avant les publications des amis au détriment des pages marques, cette annonce est parfaitement cohérente.

Au programme : un menu d’aide dédié pour les admins de groupe Facebook, afin d’avoir accès à des ressources et des réponses de Facebook sous 1 jour ouvré en cas de question. Et Facebook fournira aussi des tutoriels, des études de cas et conseils pour apprendre à modérer son groupe et en faire un espace sain et dynamique. Les administrateurs et modérateurs de groupes pourront également mieux collaborer entre eux en remplissant un journal d’activité d’administration. On pourrait presque apparenter cela à un CRM pour les admins de groupe.

Que penser de tout cela d’un point de vue marketing et communication digitale ? Que les groupes Facebook sont réellement un support à considérer ! Quand on connait les efforts nécessaires pour faire émerger une page marque, en terme de contenus ou bien de médiatisation, le fait de pouvoir accéder à des communautés très ciblées et engagées sans avoir à sponsoriser est un atout indéniable. Sauf que les groupes ne sont accessibles qu’aux personnes, munies de profils personnels. Et que la pub n’y a pas le droit de cité ! Donc, pour tirer profit des groupes, il va falloir jouer le jeu, participer à la communauté, donner du contenu, pour éventuellement arriver à faire passer son message et se faire connaître. Mais finalement, n’est-ce pas là un retour aux sources du community management ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *