Facebook Messenger Business & Platform : un tournant pour le réseau social ? – Presse Citron

Retour sur les annonces réalisées par Facebook lors de son événement développeur f8.

La conférence f8 avait lieu hier soir au Fort Mason Center de San Francisco. Ce rendez-vous de la communauté de développeurs Facebook était l’occasion pour Mark Zuckerberg de rappeler sa vision pour le futur du partage, mais aussi annoncer les nouvelles orientations très concrètes qui viennent d’apparaître pour Messenger, Parse et la plateforme au sens général.

En ce qui concerne la vision long terme, le CEO de Facebook rappellera qu’il y a 5 ans, la majorité des contenus présents sur le réseau social était textuelle, aujourd’hui il s’agit de contenus photo, dans 5 ans ce sera la vidéo. D’où la volonté de préparer ce nouveau tournant dès aujourd’hui en intégrant de nouveaux formats plus immersifs dans nos timelines : et à commencer par les vidéos sphériques (à 360°) qui seront les compagnons parfaits de vos lunettes de réalité augmentée (bonjour Oculus Rift).

Du côté de la vidéo, Facebook continuera d’empiéter sur le territoire de Google en proposant la possibilité d’intégrer des vidéos Facebook sur tous sites (avec un bouton d’embed bien connu des utilisateurs de YouTube).

Mais l’intervention la plus intéressante sera peut-être celle qui aura lieu juste après celle de Mark Zuckerberg.

f8 messenger

Facebook Messenger : bientôt plus important que Facebook ?

Passer en second, juste après Zuckerberg, pourra déjà être considéré comme un message suffisamment éloquent. En effet, David Marcus (le français ex-CEO de Paypal devenu VP Messaging Product chez Facebook) est monté sur la scène du Fort Mason Center avec deux annonces majeures qui allaient laisser une question sur les lèvres de nombreux analystes : est-ce vraiment l’ambition de Messenger que de devenir aussi (voir plus) important que le réseau social dont il est issu ?

Zuckerberg semble le croire puisqu’il avait recruté Marcus avec cette affirmation : « La messagerie est l’avenir de Facebook ».

Mais pour permettre cet envol, Facebook avait dû faire le choix d’obliger l’utilisation de Messenger via une application séparée. Une décision très contestée par ses utilisateurs que Marcus avait assumée en nous confiant que « si c’était à refaire, on le referait ».

Les pièces du puzzle commencent à se mettre en place pour nous faire comprendre l’importance de cette décision : jamais Messenger n’aurait pu devenir une plateforme, et encore moins lancer une ambitieuse version Business, en restant dans le girond de l’application-mère.

Facebook ouvre donc l’API de Messenger pour permettre aux développeurs d’enrichir les usages et l’intérêt de l’application de Messagerie. Si dans les faits, Mark s’en est surtout servi pour réaliser des GIF animés rigolos avec sa trombine, les possibilités vont beaucoup plus loin. A suivre.

messenger business

Facebook Business : le nouveau service consommateur

David Marcus nous avait déjà teasé sur la volonté de Messenger de révolutionner la communication entre les marques et leurs clients… mais il nous l’avait présenté à l’époque (il y a simplement 2 mois) comme une vision sur le long terme. Cette orientation Business est déjà une réalité avec la possibilité de s’inscrire depuis cette page, possédant une discrète mention « Coming Soon ».

La promesse est assez fascinante : prenons l’exemple d’un site d’e-commerce où vous réalisez vos achats. Au moment de finaliser la transaction, vous pouvez cocher/décocher une case pour demander le suivi de la livraison via Messenger. A partir de là, la marque apparaîtra dans vos contacts Messenger avec la date estimée d’arrivée de votre colis (si cela est possible), etc. De là, vous pouvez immédiatement interagir avec la marque en lui posant une question depuis Messenger… qui pourra vous aider et réaliser votre support de cette manière (via un partenariat avec Zendesk).

Cela peut sembler anodin : mais cela pourrait permettre à Facebook de faire disparaître progressivement le support via des formulaires de contact peu engageants, les chats de services clients qui ne gardent aucun historique de vos précédents échanges (Messenger sait qui vous êtes et permet aux e-commerçants de garder une trace des conversations passées), etc.

Une vraie évolution qui a des implications plus profondes. Le support client a lieu dans la même application qui vous permet d’échanger avec vos proches et d’envoyer des GIF à vos amis, cette relation va immédiatement gagner en capital sympathie et vous faire sentir plus proche de la marque.

Cela ne vous rappelle rien ? Il faut remonter à l’époque où Facebook avait introduit les pages fans sur son réseau social pour permettre de se connecter aux marques d’une manière nouvelle, d’offrir un engagement nouveau.

Si cette pratique est aujourd’hui aussi banale, il s’agissait d’une petite révolution à l’époque. C’est ce même type de révolution que souhaite amener Facebook Business.

Facebook Messenger Business & Platform : un tournant pour le réseau social ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *