Google veut essayer la publicité ciblée à la télévision – Presse citron

Tout le modèle économique de Google repose sur la publicité sur internet et on peut dire que cela réussi très bien au moteur de recherche. Cela fait quelques mois que la firme de Mountain View vise un autre secteur publicitaire, celui de la publicité ciblée à la télévision. Une première ville américaine vient de commencer à recevoir ce nouveau type de pub.

Google étend la publicité ciblée à la télévision

Toujours en quête de croissance, le géant Google a bien compris qu’il devait sortir d’un modèle publicitaire uniquement ciblé sur internet. C’est dans cette optique que la firme de Mountain View travaille depuis plusieurs mois sur des systèmes capables de délivrer de la publicité ciblée sur tous les types d’écrans (télévision, réfrigérateur, écran dans la voiture et même jusqu’au console domotique).

La publicité ciblée est un peu le Saint Graal de Google, car il sait que la manne financière générée par des publicités qui touchent personnellement chaque individu, se chiffre en dizaine, voire centaine de milliards de dollars. Google propose depuis peu ce service dans la ville de Kansas City, afin d’effectuer un test et il ne fait aucun doute que le système de publicités ciblées se démocratisera très rapidement. Seuls les abonnés à l’offre fibre de Google (Google Fiber) sont donc concernés par cette nouveauté.

Une nouvelle source de revenus

Les habitants de Kansas City peuvent donc recevoir des publicités en fonction de leur historique ou en fonction de leurs désirs du moment sur leur télévision ou sur n’importe quel écran. Google précise tout de même : « Ces publicités seront diffusées pendant des pauses publicitaires existantes, en même temps que les publicités nationales, pour les directs et les programmes enregistrés sur les magnétoscopes numériques« . Les pubs n’apparaitront donc pas de manière inopinée. De plus, le géant américain explique qu’il est possible de désactiver cette fonction facilement.

Google comme les annonceurs publicitaires seraient gagnants, puisque cela permettrait de diminuer le coût des campagnes publicitaires, tout en augmentant le taux de conversion. Une aubaine inestimable, qui semble déjà intéresser Samsung, puisque le constructeur a annoncé travailler sur un système similaire pour sa smartTV

Google veut essayer la publicité ciblée à la télévision.

Hair Force 14 : l’OVNI publicitaire de Vivelle Dop – Siècle Digital

La publicité ne passe pas seulement par le matraquage d’un message ou l’utilisation d’égéries publicitaires pour faire émerger un produit. Même si beaucoup d’agences choisissent le chemin vers la facilité, la créativité est ailleurs! Certains annonceurs, plus téméraires se laissent tenter par des stratégies brand content (heureusement pour nous, quitte à être exposé à 1000 messages publicitaires par jour, autant qu’ils soient inventifs !).
C’est le cas de Vivelle Dop et son nouveau spot Hair Force 14 !
Une publicité fidèle à l’ADN de la marque, mais ancrée dans un nouvel univers, qui nous transporte dans un paysage lunaire !

Une nouvelle publicité apparemment inspirée par plusieurs références, le blue man group ou peut-être Eiffel 65 (Qui ? Mais si ce groupe de bonhommes bleus qui chantaient Da Ba Dee) ou encore Jurassic Park.

Aller Neil Armstrong, enfile ton scaphandre et appuie sur Play !

 

De l’humour et de l’autodérision !

À mi-chemin entre la publicité et le sketch humoristique, un format peut-être un peu long pour de la vidéo sur internet, mais une approche résolument originale !
Je dis originale, car mettre en scène des individus chauves pour vendre du gel c’est presque de la disruption !
Vivelle Dop mise donc sur l’humour et l’autodérision en reprenant ses propres clichés, sur la force de fixation de ses gels coiffants.

Une démarche à encourager pour pousser les annonceurs et les agences à se creuser les méninges et rivaliser d’originalité pour intéresser leur cible, et créer un territoire de marque sur internet.

Hair Force 14 : lOVNI publicitaire de Vivelle Dop.

Les bornes d’arcade de la Croix-Rouge – La Réclame

Comment inciter au don ? En occupant ceux qui ont du temps à perdre.

Des boites de dons de la Croix-Rouge sont présentes dans les aéroports, mais ne se remplissent guère. Pour inciter au don, l’agence suédoise åkestam.holst a eu l’idée de transformer ces boites en bornes d’arcades de jeux. Les gamers seront heureux d’attendre leur vol en jouant, avec des classiques comme Space Invaders ou encore Pac-Man. La Croix-Rouge sera quant à elle heureuse de récupérer les pièces de vos poches.

Avec cette opération, la Croix-Rouge offre un côté ludique au don. Tout en parlant aux nostalgiques.

Les bornes d’arcade de la Croix-Rouge.

Comment réussir vos campagnes mobiles ? – Siècle Digital

Ces dernières années, le mobile a été l’usage et l’interface qui a complètement modifié notre façon de naviguer sur Internet et de communiquer. Le mobile est l’écran que l’on consulte le plus au cours de la journée !

Nous en venons donc au marketing mobile qui a radicalement changé la façon des marques de communiquer aux diverses cibles.
C’est l’occasion de découvrir, à travers un Livre blanc de Quantcast, le paysage du mobile, des opportunités et des solutions qui sont proposées aux annonceurs.

Comment réussir vos campagnes mobiles ?

Tendances mobiles et dépenses

Tout d’abord, il faut comprendre que le marché du mobile englobe 1,75 milliard de personnes dans le monde (2014). Un chiffre qui permet, à lui seul, de comprendre l’importance du marketing mobile.
Plus intéressant pour le marché français, il y a 30,5 millions de personnes qui utilisent un smartphone (2014) !

tendances mobiles

Plus pragmatique, les dépenses… Le marketing mobile représente 14,7% des dépenses publicitaires digitales en France. Elles sont estimées à 22,2% pour 2015 et l’évolution continue d’être croissante dans les années à venir :

* Source : EMarketer janvier 2014, The Drum octobre 2014, IAB avril 2014, Statista 2014, IMRG septembre 2014.

Ces pourcentages représentent en Euros (toujours plus pragmatique…) 448 millions € de dépenses publicitaires sur mobile en France (2014).

Le Livre blanc de Quantcast estime une croissance de 15% de personnes possédant une tablette entre 2014 et 2015. Il suffit de voir les listes de cadeaux pour Noël, anniversaires, etc.

Les dépenses sont une chose, mais le trafic des sites Internet suit cette évolution avec une augmentation de 66% des pages vues via smartphones d’une année à l’autre !

* Source : EMarketer janvier 2014, The Drum octobre 2014, IAB avril 2014, Statista 2014, IMRG septembre 2014.

Opportunités et solutions pour les annonceurs

Les tendances chiffrées que nous venons de voir sont autant d’éléments à prendre en compte pour les campagnes digitales des annonceurs.

Le Livre blanc de Quantcast permet également de comprendre plus explicitement les opportunités liées au marketing mobile et les différentes solutions à disposition des entreprises.

Comment réussir vos campagnes mobiles ?.

U3VycHJpc2U= : l’invitation surprise de Free qui agite le web – Presse Citron

L’invitation de Free à un évènement mystérieux demain affole la toile. Que va-t-il se passer demain matin à 09h00 ?

Free : Surprise ! U3VycHJpc2U=

L’ensemble des sites spécialisés dans le high-tech et les spécialistes de la téléphonie sont en ébullition ce matin, après la découverte d’une invitation mystérieuse, contenant un étrange code pour un évènement prévu mardi 10 mars 2015 à 9h00. Le code inscrit sur cette invitation est « U3VycHJpc2U= » , une énigme qui va en intéresser plus d’un, mais pour faire disparaitre le suspens, il s’agit d’un code en Base64. Ce petit bout de code signifie : « Surprise».

Que va dévoiler Free durant cette « keynote »?

Free veut donc nous dévoiler une surprise demain pour le petit déjeuner ! Free n’a pas voulu faire de commentaires à la presse, afin de conserver le mystère. Certaines rumeurs évoquent la possibilité de lancement d’un smartphone Free, contenant une foule de fonctionnalités et sans doute très bon marché, selon les habitudes de l’opérateur.

Il pourrait également s’agir d’une bonne nouvelle pour les utilisateurs du fixe, avec le lancement d’une box. Un point qui avait été évoqué il y a quelques mois, quand Xavier Niel promettait une surprise qui serait dévoilée lors d’une conférence  » Entre maintenant et fin février «  , selon ses termes de l’époque.

Difficile de savoir ce que Xavier Niel a dans la tête, quoi qu’il en soit cette invitation surprise intervient seulement deux jours avant l’annonce des résultats financiers du groupe, ce qui ne peut pas être une coïncidence. Si un produit novateur voyait le jour et que les résultats financiers étaient bons, il ne fait aucun doute que l’action du groupe ferait un bond en bourse en fin de semaine.

U3VycHJpc2U= : l’invitation surprise de Free qui agite le web.

Vittel met un canapé dans vos pieds – La Réclame

Nouveau look pour une nouvelle vie : adieu canapé, bonjour vitalité !

En 2014, les Français auraient passé 4h30 par jour en moyenne dans leur canapé. Ce qui est beaucoup trop pour Vittel. La marque de la vitalité revient avec Couch Converter, un service entrevu en juin dernier, qui vous permet de transformer votre canapé en paire de baskets personnalisées. C’est à dire une transposition réjouissante du spot 2013 de la marque : le fauteuil.

Pour obtenir votre propre paire de sneakers collection « printemps-canapé », rendez-vous dès ce samedi 28 février  sur vittelcouchconverter.com. Les 50 premiers inscrits sélectionnés pourront prendre en photo leur canapé dont le tissu sera reproduit sur des chaussures réalisées par les ateliers Bagua. L’opération sera prolongée de mars à juin avec de nouvelles paires à gagner.

Avec cette opération, Vittel continue à affirmer son rôle de coach vitalité, rappelant au passage son rôle de partenaire sportif d’événements majeurs comme le Marathon de Paris ou le Tour de France. Tant de challenges que votre canapé risque de ne pas apprécier.

Vittel met un canapé dans vos pieds.

L’heure de la révolution 2.0 a sonné !

IMG_1695

On vous parle de réseaux sociaux, de digital, de référencement…  et tout ça vous semble être un nouveau langage tout droit sorti d’un monde parallèle ? Et bien Digilowcost est là pour vous éclairer et vous proposer des solutions adaptées à vos besoins.

Aujourd’hui nous vivons dans un monde hyper connecté et il est temps de s’adapter aux différentes évolutions de la société. Attention on sait ce que vous allez nous dire « combien est-ce que ça va encore me coûter tout ça ? »

Mais qui dit digital, ne dit pas forcément hors de prix. Alors à bas les clichés, chez Digilowcost on vous propose du digital à prix mini. Donc n’attendez plus et laissez vous tenter par le digital car vos ROI en redemanderont !!

C’est par ici 😉

Burger King vous propose de déménager pour un whopper – La Réclame

La marque de fast food régale avec une nouvelle opération adressant l’une des principales frustrations des fans : le manque de restaurants en France.

Après avoir fait de sa présence en France un véritable évènement grâce à l’agence Buzzman, Burger King s’est mis en tête de satisfaire ses consommateurs quoi qu’il en coûte. Dans la continuité des restaurants affichant avec humour des tweets et de l’app pour ne plus faire la queue, le géant du fast-food lance l’opération Whopper Move Out.

Si Burger King ne vient pas à vous, venez à Burger King ! Pour répondre aux nombreuses demandes d’ouvertures de restaurants, la chaîne offre le déménagement à ses fans pour qu’ils viennent s’installer à côté d’un Burger King. Alors si vous êtes prêts à faire vos cartons pour un Whopper, le concours vous attend sur Facebook.

Burger King vous propose de déménager pour un whopper.

Chez Mcdo, on peut payer avec des câlins – BFMTV



Le géant américain du fast-food n’est jamais à court d’idées pour faire le buzz. Pour relancer ses ventes aux Etats-Unis, il propose à ses clients de faire des économies en réglant leur repas en faisant acte physiquement de « gentillesse ou d’amour ».

Chez Mcdo, on peut aussi payer avec des câlins… .

E-pub : le digital est désormais le 2e media en France, devant la presse – JDN Média

En 2013, les experts de l’Observatoire de l’e-pub, réalisé par le SRI et PWC, en partenariat avec l’Udecam appelait à une augmentation des investissements médias sur le digital, pour que la part de ce dernier dans le mix média avoisine les 25%. Ils ont été entendus ! Le marché de la publicité digitale (seul media dynamique) a connu une croissance de 4% en 2014 pour représenter près de 2,9 milliards d’euros d’investissements sur l’année. Une performance qui lui permet de peser pour 25% des investissements publicitaires totaux dans l’Hexagone et ravir au secteur de la presse sa place de 2ème support ! « Ce nouveau statut confirme que digital n’est plus un média à part mais bien qu’il est complémentaire d’autres canaux historiques tels que la TV ou la presse », se réjouit Arthur Millet, président du SRI.

Mais du retard vis à vis du Royaume-Uni, de l’Allemagne et… de l’Italie

Un bémol toutefois : la France reste à la traîne par rapport à des pays tels que le Royaume-Uni et l’Allemagne où le digital pèse pour respectivement 35 et 30%  des investissements. Si cela n’a rien d’étonnant au vue de la maturité de ces deux pays, il est toutefois surprenant de noter que la France reste également derrière l’Italie sur la question. Le poids du digital y est ainsi de 26%. La preuve que certains annonceurs sont encore en retard dans la transformation digitale de leur business, selon Arthur Millet qui parle d’une « logique de poke sur les différents supports ». « Les annonceurs testent les innovations sans toutefois trop s’engager en termes de moyens ». Même constat pour Jean-Luc Chétrit qui appelle à « la vigilance du marché sur ce retard évident ». Même si « certains annonceurs, comme ceux des biens de grande consommation, sont à la traîne car ils ont jusque là eu du mal à trouver la présence numérique appropriée ». Des annonceurs qui, pour certains, ambitionnent d’investir 50% de leurs budget média en digital d’ici 2020, comme le rappelle le nouveau président de l’Udecam. De quoi espérer que le retard sera comblé.

la france encore à la traîne sur le terrain du digital.
La France encore à la traîne sur le terrain du digital. © Observatoire de l’e-pub

Dans le prolongement de l’exercice 2013, le marché est plus que jamais divisé entre segments dynamiques d’une part : le search (+4%), les OPS (+3%), la vidéo (+65%), le mobile et secteurs qui se contractent d’autre part : l’affiliation (-5%), les comparateurs de prix (-10%) et l’emailing (-3%). Porté par le mobile (croissance en volume qui témoigne du basculement des audiences et revalorisation des CPC), le search reste une valeur sûre pour des annonceurs plus que jamais ROIste et le levier roi (60% des investissements) dans une industrie gouvernée par la logique d’attribution au last-clic. C’est précisément cette dernière qui fait du tort à l’affiliation, toujours pénalisée par des logiques de déduplication qui arbitrent souvent en faveur du dernier clic. Les comparateurs (affaiblis par les changements d’algorithme de Google) et l’emailing (que le DCO ne suffit pas à relancer) souffrent aussi.

 

evolution du mix media digital en france.
Evolution du mix media digital en France. © Observatoire de l’e-pub

E-pub : le digital devient le 2e media en France, devant la presse – JDN Média.

Social Média Expert