YouTube Originals peut-il s’imposer face à Netflix et Amazon Prime?

Source : 20minutes.fr

Les binge-watchers vont pouvoir continuer de se gaver de séries jusqu’à l’écœurement. YouTube a lancé mardi ses premières séries françaises originales dans le cadre de son offre Premium, tout juste lancée en Europe. La filiale de Google a présenté ses deux premières comédies, GROOM et Les emmerdeurs, produites par le Studio Bagel et Golden Moustache. Pour 11,99 euros, les utilisateurs ont accès à de nouvelles fonctionnalités -une offre sans publicité, la possibilité d’écouter de la musique en arrière-plan et de regarder les contenus hors ligne- et à 60 contenus exclusifs « de qualité ».

YouTube Premium a été pensé sur le modèle de YouTube Red, déployé aux Etats-Unis en 2015. On se souvient d’ailleurs du succès de Cobra Kai, construite sur la saga de la franchise The Karate kids, et d’Impulse. Avec une cinquantaine de programmes à venir (comédie, science-fiction, documentaire…), YouTube est-il en train de se positionner pour concurrencer les géants du streaming déjà bien installés ?

Facebook Watch et Disney Play

Il n’est d’ailleurs pas le seul à se chercher une petite place dans la jungle du streaming vidéo. Disney va mettre le paquet en 2019 avec une offre moins chère que celle de Netflix et des séries tirées de leurs franchises ou de leurs classiques qui s’annoncent déjà comme des blockbusters : Star Wars, High School Musical ou Monstres et cie, La Belle et le Clochard, Merlin L’enchanteur, selon des informations de Variety fin août. Si les investissements de la plateforme ne sont pas dévoilés, le magazine croit savoir que la série Star Wars de Jon Favreau est évaluée à 100 millions de dollars pour 10 épisodes. De même, Facebook qui s’est lancé l’année dernière dans la compétition avec Facebook Watch aux Etats-Unis, compte proposer cette offre dans le monde entier.

Le réseau social vient d’ailleurs de faire parler de lui mardi avec son drame Sorry for your loss, porté par Elizabeth Olsen. Sans oublier, le deuxième « A » des Gafa qui a bien l’intention de récupérer sa part du gâteau. Apple a annoncé une dizaine de projets de séries et elle aurait déjà prévu un milliard de dollars pour la création de programmes. Mais YouTube n’a peur de rien. La plateforme, qui ne souhaite pas révéler son montage financier, compte capitaliser sur ses fidèles.

YouTube plus cher que ses concurrents

« Notre ambition, c’est d’offrir à nos 1,9 milliard d’utilisateurs dans le monde et plus de 44 millions en France, selon Médiamétrie, une alternative, explique Charles Savreux, chargé de la communication de YouTube lors de la conférence de presse au Grand Rex à Paris. Beaucoup de ces séries ont des réalisateurs très connus qui rencontrent déjà beaucoup de succès sur notre plateforme. Nous leur donnons les moyens de travailler sur des productions de plus grande qualité », poursuit-il. Mais dans un secteur déjà bien saturé, YouTube Premium -dont l’abonnement est plus cher que celui du géant Netflix [entre 7,99 euros et 13,99 euros] et de son challenger Amazon Prime [5,99 euros]- pourrait peiner à s’imposer.

Pour en savoir plus : www.bigsuccess.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *