YouTube, Snapchat et Facebook : les nouvelles TV

Source: L’ADN

YouTube prévoit de nouveaux shows originaux pour son offre gratuite, Snapchat commande des productions vidéo aux plus grands studios du moment et Facebook s’apprêterait à lancer Facebook TV. Mais jusqu’où iront-ils ?

Tandis que Facebook déclare la guerre à Netflix et Amazon Prime sur le terrain des séries à la demande, Snapchat et YouTube profitent de la faiblesse passagère des grands studios de production (désabonnements, manque d’impact publicitaire…) pour monter au créneau et proposer toujours plus de contenus originaux et exclusifs. Le réveil des GAFAs est bel et bien en marche.

YouTube renforce son offre gratuite

La filiale de Google entend produire une demi-douzaine de shows originaux avec la participation de présentateurs-influenceurs éminents à l’instar d’Ellen DeGeneres, rapporte l’agence Bloomberg. Du côté de son offre payante (Red), la plateforme continue sur sa lancée et va produire autant, voire plus que les 30 programmes originaux qu’elle avait annoncés en 2016. Au total, sur le gratuit comme le payant, plusieurs centaines de millions de dollars seront dépensés par la plateforme sur l’année en cours.

BBC, ABC, NBCUniversal… Le meilleur sinon rien pour Snapchat

L’application s’offre en effet les services des plus grands studios de production vidéo et de contenus : NBCUniversal, Turner, Discovery, BBC, ABC, ESPN, Vice, la National Football League, MGM… et peut-être aussi CBS et FOX. L’ambition de la plateforme est de proposer des contenus de moins de 5 minutes de façon journalière afin de générer davantage de revenus publicitaires.

Facebook veut jouer à ‘Netflix and chill’

La plateforme s’apprêterait à lancer Facebook TV, une nouvelle offre de contenus en collaboration avec des célébrités hollywoodiennes, rapporte Business Insider. 24 séries de différents formats seraient en préparation, d’un côté les contenus longs à gros budgets, de l’autre de petites vidéos capsules comme on peut déjà en voir sur le réseau. Une façon de retenir les utilisateurs sur la plateforme, notamment les plus jeunes qui tendent à délaisser Facebook pour Snapchat et Instagram. Si la date de la mi-juin est évoquée pour le lancement, on ne sait pas encore si les contenus annoncés seront gratuits ou payants, ni si une plateforme dédiée sera lancée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *